Compagnie théâtrale toulousaine
 Compagnie théâtrale toulousaine

LES FEMMES SAVANTES,

Comédie de Molière

Encore une famille déchirée !

Le tableau :

                  D'un coté, une mère et sa fille aînée, Armande : elles se piquent de savoir, d'intellectualisme et de philosophie mais sont autoritaires, hautaines et méprisantes. Ce sont des "Femmes savantes". Passionnées et "illuminées" dans leur rapport aux choses de l'esprit, mais terribles dans leur rapport à la réalité. Elles savent tout et pour tout le monde. Inutile de préciser que le cas qu'elles font de la place et de la parole du père est inexistant.

                  De l'autre, ce père et sa fille cadette, Henriette : le père, homme de bon sens et plein de bonté, mais n'osant pas s'imposer et encore moins affronter cette épouse dont il a peur et qu'il fantasme comme toute-puissante ; Henriette, jeune femme pleine de charme, aspirant à jouir des bienfaits de la vie.

L'affaire commence le jour où Henriette veut épouser l'ancien amant de sa sœur, Armande. Celle-ci n'entend pas que sa jeune sœur marche sur ses "brisées".

 

 

"Les Femmes savantes", c'est aussi deux regards posés sur la vie s'opposent :

Pour Philaminte, la mère, le corps est une "guenille", bas lieu des passions charnelles qui ravalent l'être humain à un rang d'animal.

Pour Chrysale, le père, "son corps est son corps et il veut en prendre soin". Il tient, avec raison, à cet objet par lequel, pour lui, passe la vie, le désir, les réalités.

 

"Les Femmes savantes", c'est encore deux conceptions de la vie s'opposent :

D'un coté, celles et ceux qui baigneraient dans les hautes sphères désincarnées de l'esprit, de la philosophie et de la connaissance.

De l'autre, celles et ceux sensibles aux beautés terrestres et accessibles aux sentiments simples et sensiblement humains.

 

          L'affaire commence le jour où Henriette veut épouser l'ancien amant de sa sœur, Armande. Celle-ci n'entend pas que sa jeune sœur marche sur ses "brisées".

 

         Avec génie, Molière, une fois de plus, nous guide dans la résolution d'un conflit humain qui apparaît sans issue mais qui, enfin, éclate.

 

          Mais il nous plonge surtout au cœur d'une question on ne peut plus actuelle, celle des places et des fonctions dans une famille, notamment celle du père et de la mère. Molière traite avec justesse de la relation parents/enfants, de la filiation.

 

          Molière nous élève, avec légèreté, au sommet du maniement d'une langue - la nôtre, la française - et nous plonge avec intelligence au cœur de la condition humaine, là où s'entrecroisent les mots, le corps et l'esprit.

 

         Avec légèreté, Molière nous élève au sommet du maniement d'une langue, la nôtre, et nous plonge avec intelligence au cœur de la condition humaine, là où s'entrecroisent les mots, le corps et l'esprit.

 

         Avec "Les Femmes Savantes", ravissement, subtilité et grande connaissance de l'âme humaine sont au rendez-vous :

 

Place au poète !

Distribution:

  • Chrysale, bon bourgeois :                Philippe SUEL
  • Philaminte, femme de Chrysale :     Antonia PALLACH
  • Armande, fille ainée de Chrysale :    Claire PLA
  • Henriette, fille cadette de Chrysale :  Lisa DUCHAUFFOUR
  • Ariste, frère de Chrysale :                Raphaël GASCOIN*
  • Bélise, soeur de Chrysale et d'Ariste : Anne WADDINGTON
  • Clitandre, amant d'Henriette :         Julien MARTY
  • Trissotin, bel esprit :                      Julien ESCANDE
  • Vadius, savant :                            Marc MALBERT
  • Martine, servante de cuisine :          Carine KAUFFMANN
  • Le Notaire :                                Baudouin FLAMENT
  • Julien, valet de Vadius :                  Marc MALBERT
  • L'Epine, laquais :                         Baudouin FLAMENT

* Pour certaines représentations, le rôle d'Ariste est tenu par Eric JEANSOU

 

Un spectacle mis en scène par Philippe SUEL

Régie Son/Lumière assurée par Guillaume VOELTZEL

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© comedie epidaure