Compagnie théâtrale toulousaine
 Compagnie théâtrale toulousaine

La Vie de Galilée

1609 - 2009

Quatre siècles se sont écoulés depuis Galilée ! Et toujours l’homme regarde vers le ciel et l’espace, lieu de tous les espoirs et de nombreuses craintes, lieu de rêve et d’attentes peuplées d’inconnu.

 

Par des savants tel que Galilée qui en fut un instrument majeur, se produisit, à l’aube du 17ème siècle un fantastique décentrement pour l’homme : la révolution copernicienne. Elle s’est traduite par une modification radicale de la conception que l’homme avait de l’univers qui l’entourait. La terre (et donc l’homme) y a perdu son statut gratifiant de centre de l’univers ! Ce mouvement a captivé les uns, inquiété les autres qui l’ont vécu comme une perte et la remise en cause d’un ordonnancement multiséculaire de la société. Galilée en fut condamné notamment par l’Eglise lors d’un procès dont les effets retentissent encore. Mais l’effondrement de cette vision géocentrique de l’univers fut aussi à l’origine d’un élan fantastique, d’une soif de connaissances et l’origine de découvertes scientifiques insoupçonnées.

 

"La vie de Galilée" de Bertolt Brecht a été mise en scène en 2009 par La Comédie d'Épidaure dans le cadre de l'AMA (Année Mondiale de l'Astronomie) et représentée, à plusieurs reprises, dans la grande salle Imax de la Cité de l'Espace de Toulouse.

 

Le spectacle, conçu comme une grande fresque historique (27 comédiens, 40 personnages), fut le résultat d'une coproduction entre la Cité de l'espace et La Comédie d'Épidaure. C'est avec le soutien et la participation active de Philippe Droneau, alors Directeur-adjoint des programmes de la Cité de l'espace, qu'il a pu être mené à bien.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© comedie epidaure